Tête de Rivière 10 novembre 2019

Les berges du Tarn ont pris des couleurs, dimanche dernier. L’Aviron Club Moissac organisait sa première grande manifestation de la saison. La Fédération Française d’Aviron met en place pour les quatre grandes «régions» qu’elle regroupe une «tête de rivière», une compétition contre la montre ouverte aux catégories de cadets à seniors. Il n’y a pas de palmarès officiel, mais les temps réalisés par les compétitrices et compétiteurs seront retenus pour la suite de la saison, et notamment pour les sélections régionales et nationales. La tête de rivière du grand Sud-Ouest rassemblait les clubs de Nouvelle Aquitaine et d’Occitanie, un vaste territoire qui avait donc comme centre névralgique ce dimanche Moissac et son magnifique plan d’eau sur le Tarn. Avec 375 engagés, la compétition a tenu ses promesses, sur un parcours quasiment rectiligne au départ de l’embouchure du Lemboulas, en aval de Sainte-Livrade, au site de l’Uvarium à Moissac. «Nous devions organiser la manifestation l’année dernière à la même époque, mais nous avions dû annuler, le Tarn étant en crue. Nous avons tremblé cette année avec les pluies de ces derniers jours, mais la météo nous a finalement épargnés, et la manifestation s’est déroulée au mieux. Je dois remercier particulièrement les bénévoles pour leur implication sans faille, ainsi que les rameuses et rameurs qui souvent sont venus de loin», livre Arnaud Delvolvé, le président de l’ACM. Une tête de rivière qui a ainsi pu tenir toutes ses promesses.

Aude Carpené de l’Aviron Marmandais

Source : La Dépêche du Midi 17/11/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.